Actualités

« Retour

CHRONIQUE SANTÉ – Tous les probiotiques se valent-ils?

Par: le 23 Septembre 2017 dans Actualité, Système digestif et intestinal, Système immunitaire

Actuellement les probiotiques font les gros titres des nouvelles. Les recherches montrent de plus en plus combien ils sont essentiels à notre santé globale. Le mot global est à prendre au sérieux tant personne n’aurait pensé qu’un déséquilibre au niveau des bactéries amies qui peuplent nos intestins pouvait être lié à une dépression. C’est pourtant vrai et il faut s’attendre encore à d’autres surprises.

Donc, apporter des bonnes bactéries est une vraie bonne idée pour, en particulier, la digestion, le transit intestinal, l’humeur, l’immunité ainsi que pour bon nombre de pathologies intestinales comme le syndrome du colon irritable, la maladie de Crohn, etc.

Parmi les probiotiques commercialisés certains produits se détachent du lot. Ce sont ceux qualifiés de «symbiotiques», composés non seulement des bonnes bactéries (probiotiques), mais aussi par des éléments dits «prébiotiques» qui servent de nourriture à nos propres bactéries/probiotiques.

Mais pourquoi vouloir aussi un prébiotique? Parce que chaque personne a une flore bactérienne qui lui est spécifique et aucun produit probiotique commercialisé ne pourra apporter exactement toutes ses variétés de bactéries dans leur équilibre naturel. Ces probiotiques auront bien sûr un effet positif, mais les composés prébiotiques vont encourager le développement de notre flore bactérienne, dans son propre équilibre! Donc probiotique plus prébiotique est garant d’un plus grand renforcement de nos bactéries intestinales.

Le probiotique du docteur Ohhira est un des symbiotiques retrouvés sur le marché. Il est constitué de 12 souches de bactéries qui ont fermenté ensemble pendant 3 à 5 ans et qui auront ainsi produit une quantité intéressante de prébiotiques. De plus, ces 12 souches de bactéries ayant du coexister ensemble pendant une si longue durée, assurent une grande stabilité du produit et une grande synergie d’action de ces bactéries, ce qui n’est pas forcément le cas d’autres mélanges retrouvés sur le marché. Et la cerise sur le sunday : pas besoin de les réfrigérer!

Bertrand Huchot Naturopathe Diplômé