Chroniques santé
Catégories
Sans gluten, alimentation tendance ou alimentation santé ?

Sans gluten, alimentation tendance ou alimentation santé ?

La vie et la société nous entoure de différentes tendances. On peut, par exemple, changer de look pour suivre la mode vestimentaire. On peut aussi complètement changer son garde-manger pour suivre la dernière tendance alimentaire. Il n’y a rien de mal là-dedans, c’est une simple question de choix ! Et choix il y a. Faible en calories, végétarien, sans gluten, FODMAP… Il y a de quoi virer fou !

Changer ses habitudes alimentaires c’est un peu comme changer sa garde-robe. Plutôt que de dire à dieu à son vieux jeans si confortable, on élimine des aliments réconfortants. Mais qu’en est-il de l’étape suivante ? Une fois que notre vieux jeans a trouvé refuge dans la fripperie du coin, on ne peut plus le porter. On ne peut pas succomber ! L’aliment réconfortant lui, se trouvera toujours sur les tablettes de l’épicerie, n’est-ce pas ? Facile de succomber !

Tant qu’à succomber

Souvent, après environ 2 semaines d’essai, il y a rechute. Après tout, on a été si sage durant ces derniers temps, il faut bien se récompenser ! Et c’est exactement à ce moment que l’on voit si cette tendance alimentaire est faite pour nous. Tant qu’à tricher, prenez conscience des signes émis par votre corps. Vos maux de tête sont-ils revenus ? Votre arthrose a-t-elle recommencée à vous faire mal. Sentez-vous que votre ventre va exploser alors qu’hier tout était parfait ?

Sans vous en rendre compte, cette tendance alimentaire vous fait peut-être du bien. Mais c’est étrange, comment un aliment que vous avez mangé toute votre vie peut soudainement vous faire du tord ?

Le travail en silence

Plusieurs aliments, surtout s’ils ne sont pas bruts comme les fruits et les légumes, peuvent causer silencieusement des dommages à la santé. On ne s’en rend pas compte, mais il y a mise en place de troubles de santé. On n’est pas allergique, on est pas intolérant. Si on l’était des réactions immunitaires plus flagrantes se mettraient en place. Mais que ce passe-t-il alors ?

La mise en place de l’inflammation chronique

J’aime bien prendre l’exemple du gluten pour expliquer ce phénomène. Depuis la tendre enfance, vous consommez des céréales le matin, un sandwich le midi et des pâtes le soir. Bon peut-être pas tous dans la même journée, mais vous voyez le portrait ! Tous ces aliments on en commun le fait d’être des produits transformés à base de céréales, à base de gluten. Ce que vous ne saviez pas par contre, c’est que depuis toutes ces années, le gluten travaille sournoisment dans votre corps. Il cause de l’inflammation chronique. C’est cette inflammation chronique qui, à longterme, est responsable d’une panoplie de petits bobos quotidiens ou maladies plus graves.

Pas de jaloux, de l’inflammation pour tous !

Le gluten cause de l’inflammation chronique chez monsieur-madame-tout-le-monde et il le fait en deux temps. D’abord, sa richesse en deux acides aminés, soit la proline et la glutamine, freine sa digestion complète. Résultat, des fragments d’aliments non digérés se retrouvent dans l’intestin, alors que celui-ci n’est pas habileté à les prendre en charge sous cette forme.

Puis, un autre acide aminé, la gliadine cette fois-ci, provoque de l’inflammation en créant une porosité intestinale. La paroi de l’intestin doit agir comme un filtre très serré. Au passage de ce filtre, les molécules se retrouvent dans la circulation sanguine. N’entre pas qui le veut bien ! Mais lorsqu’un agent perturbateur, comme la gliadine, arrive dans l’intestin et provoque la distention des fibres du filtre, c’est alors qu’on a un problème. Les copains de la gliadine, la proline et la glutamine, ont maintenant le champ libre pour accéder à notre circulation sanguine, provoquant encore plus d’inflammation et ce, dans tout le corps.

Ce vieux jeans, on le garde ou en s’en défait ?

Maintenant qu’on connaît la présence d’un problème, qu’est-ce qu’on fait ? On l’ignore et on continue nos bonnes vieilles délicieuses habitudes ? Ou on fait comme avec le vieux jeans confortable mais, avoue-on-le, complètement défraîchi ? Le choix vous revient, bien entendu. Mais sachez que si vous êtes réticent à vous débarraser de vos vêtements confortables, il en existe d’autres qui le deviendront tout autant si vous leur donnez la chance.

C’est la même chose pour votre assiette. Bien que l’alimentation stricte sans gluten peut être restreignante, sachez qu’il existe des alternatives santé tout à fait délicieuses. Je pense par exemple, à la boulangerie artisanale Inéwa qui a choisit d’offrir aux consommateurs une alternative saine entre gluten et sans gluten.

Voici la gamme faible en gluten.

Cette gamme de 8 pains frais et gourmands offre un produit tendre, moelleux et goûteux. Le mieux dans tout ça, ces pains contiennent un maximum de 1% de gluten !

Cette gamme ne s’adresse pas à ceux qui sont réellement allergiques ou intolérants aux gluten. Elle s’adresse, aux gens qui sont simplement soucieux de leur santé et qui souhaitent vivre à plein leur vie. Pas de douleurs invalidantes. Pas de privation des délicieux petits plaisirs de l’assiette !

Un choix varié

La gamme faible en gluten de Inéwa vous offre le kamut brioché, le kamut aux raisins, le kamut intégral, le sarrasin-chia, le hamburger au kamut, le prébiotique et, le p’tit dernier, le maïs avec millet. Retrouvez toute cette gamme à La Moisson.

2 commentaires sur “Sans gluten, alimentation tendance ou alimentation santé ?

  1. J’aime vous lire et voir vos produits. Tout ce que vous dites est tellement vrai.
    J’ai été plusieurs années à manger presque plus de gluten et ça a réglé beaucoup de mes problèmes (intestins, douleur, peau etc) Aujourd’hui, j’ai de gros problèmes financiers et je ne peux plus continuer a m’aliment comme ça et j’en suis très malheureuse. Les problèmes sont revenus et je ne m’en sens plus en santé. Vos produits ont l’air délicieux.

Laisser un commentaire