Livraison gratuite pour les commandes de 75$ et plus*

Chroniques santé
Catégories
Au-delà des belles jambes

Au-delà des belles jambes

Au-delà des belles jambes, un article pour vous renseigner sur l’insuffisance veineuse, les varices et les hémorroïdes.

Une veine prise pour acquis

Bien que 30% de la population souffre de problèmes liés à l’insuffisance veineuse à divers degré, peu de gens semblent alarmés par l’apparition d’une telle condition. On oublie souvent que, comme pour chacune de nos cellules, le tissu veineux requière des nutriments spécifiques pour accomplir correctement son travail et pour se régénérer.

Souffrez-vous d’insuffisance veineuse ?

La plupart des gens ne remarquent pas ou ne se souviennent pas comment leur insuffisance veineuse a débuté. Elle est souvent indolore et peu visible au début. Tranquillement une sensation de fatigue, de jambes lourdes ou de brûlure se manifestera. On remarque alors la dilatation modérée d’une ou de plusieurs petites veines. Le retour veineux commence alors à être problématique. Il évoluera vers une deuxième étape où les varices deviennent plus gonflées et bien apparentes. Si aucune amélioration des habitudes de vie ne s’effectue, il y aura évolution, plus ou moins rapidement selon chacun.

L’alimentation, un must comme toujours

Une alimentation appauvrie en nutriments essentiels favorise grandement l’apparition et le développement de l’insuffisance veineuse. Bien sûr, il ne faut pas négliger les autres facteurs prédisposant ou déclencheurs. L’hérédité, la grossesse, la sédentarité, l’excès de poids et les déséquilibres hormonaux en quelques exemples. La bonne nouvelle, nous avons le contrôle sur la plupart de ces facteurs.

Le rôle des flavonoïdes

Il existe pourtant un famille de nutriments qui aide considérablement le système veineux : les flavonoïdes. Plusieurs études ont même démontré que deux d’entre eux étaient particulièrement efficaces pour prévenir divers troubles veineux : la diosmine et l’hespéridine. Ces études ont aussi démontré qu’en plus d’amplifier la tonicité et l’élasticité des veines, ils contribuent à réduire la stagnation du sang au niveau des veines. Ils empêchent ainsi le risque d’apparition de nouvelles varices ou hémorroïdes. Durant ces études, on a remarquée une plus grande efficacité lorsque le ratio des ces deux flavonoïdes était de 9:1 (9 fois plus de diosmine que d’hespéridine) comme celui que l’on retrouve dans la formule Circuvein de la compagnie Flora.

Donc, si vous souffrez de problèmes veineux ou que vous avez des facteurs prédisposant à ces conditions, essayez Circuvein de Flora en prévention et même à un stade plus avancé.

Bonne santé !

Laisser un commentaire