Livraison express gratuite pour un temps limité sur commande de 75$ et plus*

Chroniques santé
Catégories

Foie et détox : un travail quotidien

À l’approche du printemps, un des sujets santé les plus populaires est définitivement la détox du foie. Mais je remarque que plus on en parle, plus un fossé se crée entre deux écoles de pensée. D’un côté, ceux qui croient dur comme fer que la détox saisonnière est d’une importance capitale et qui ne peuvent s’en passer. De l’autre, ceux qui sont tannés d’en entendre parler et qui prétendent que le corps est conçu pour assurer la détox. Qui a raison et qui à tort ? Examinons comment ça se passe dans le foie.

La fonction détox du foie

Derrière la peau, le foie est le deuxième organe le plus lourd du corps. Grâce à cette taille, il assure la filtration du sang à un rythme impressionnant. En effet, le foie filtre pas moins de 2 litres de sang par minute !

En filtrant le sang, le foie est aux premières loges pour trouver tous les déchets qui y circulent. Par déchets1, j’entends tout ce dont le corps n’a plus besoin. Ces molécules intoxiqueraient le corps si le foie n’agissait pas. Son rôle est donc d’éliminer les toxines engendrées par nos actions, volontaires ou obligées. À bon régime, il filtre et élimine presque toutes les toxines.

Phase I

Le foie travaille en deux temps. D’abord, lors de la phase I, il y captation des toxines. Le foie sort des petites mains et agrippe les toxines qui le pénètrent. Ensuite, il y a transformation des déchets pour être plus faciles à éliminer. 

Phase II

Lors de cette seconde phase, les toxines seront invitées à trouver des compagnons qui les guideront vers la sortie. Ces compagnons sont générés par le corps grâce aux nutriments fournis par l’alimentation et la supplémentation naturelle.

Jusqu’ici, on peut prétendre que c’est le groupe tanné d’entendre parlé de détox qui gagne. Mais je vous pose cette question : qu’arrive-t-il si le foie n’est pas en forme ? Qu’arrive-t-il s’il a trop de travail pour ses capacités ? Donc, c’est l’autre groupe qui gagne ! Pas tout à fait. Si on attend au printemps pour aider son foie, on risque d’encrasser son corps. Les gagnants sont ceux qui prennent soin de leur foie et qui supportent sa fonction détox au quotidien. Et la palme d’or revient à ceux qui, en plus de leur travail quotidien, font un grand ménage ponctuellement.

Un foie fatigué 

Malgré toutes ses bonnes volontés, si nous ne faisons pas attention à notre foie celui-ci ne pourra pas bien accomplir son travail. Selon votre alimentation ou votre mode de vie, les phases pourraient ne pas bien fonctionner. Par exemple, la phase I pourrait ralentir ou le foie pourrait ne pas agripper autant de toxines qu’il le devrait. Ou encore, c’est la phase II qui pourrait être ralentie ou encombrée, permettant de laisser s’échapper des toxines dans la circulation sanguine. 

Alimentation et mode de vie pour supporter votre foie

Maintenant que nous avons établi que le support quotidien du foie est crucial, reste à savoir comment faire. C’est simple ! Il faut adopter un mode de vie sain et une alimentation équilibrée.

  • Manger bio : évite les composantes chimiques ou synthétiques utilisées dans l’agriculture et l’élevage conventionnels qui apportent une surcharge au foie. 
  • Consommer des aliments à saveur acide ou amère : permet une meilleure activité dans le foie et une meilleure production et sécrétion biliaire2.
  • Faire de la place dans son assiette pour certains fruits et légumes : la liste est longue, mais question diversité et efficacité, je propose ananas, citron, pamplemousse3, verdures amères, betterave, pousses de brocoli, ail et curcuma.
  • Adopter une alimentation équilibrée : permet un apport suffisant en nutriments et antioxydants tout en évitant l’excès alimentaire et les produits transformés.
  • Consommer des protéines de sources variées : indispensable à la détox. 
  • Consommer suffisamment de fibres alimentaires : permet d’accélérer l’élimination dans l’intestin, ainsi d’éviter la réabsorption des toxines par la muqueuse intestinale. 
  • Équilibrer la flore intestinale : permet la synthèse de certains nutriments utiles à la détox et facilite l’élimination, en freinant la production de nouveaux déchets par les bactéries pathogènes. 
  • Exercice physique : accélère la respiration et la circulation sanguine et augmente la transpiration permettant de stimuler la filtration et l’élimination des toxines.

Avant d’entreprendre une détox

Même si vous faites la vaisselle, le ramassage et l’époussetage de votre maison tous les jours, rien n’empêche qu’une fois de temps en temps il faut nettoyer plus en profondeur. C’est la même chose pour votre foie. On suggère une cure aux changements de saison, sinon au moins deux fois par année.

Avant de se lancer dans ce grand projet, il faut préparer son corps. Une détox ponctuelle n’est pas une mince affaire. Votre corps doit d’abord avoir l’énergie nécessaire pour bien se nettoyer.  Manger des aliments crus et vivants est une bonne façon de lui redonner sa vitalité. Ensuite, pensez à équilibrer votre flore intestinale pour qu’elle assiste le travail. Puis, privilégiez une alimentation saine, équilibrée et riche en antioxydants. Finalement, vos organes d’élimination principaux (intestins et reins) doivent être en pleine forme. Ce n’est pas le temps d’entreprendre une cure détox en pleine constipation !

Une fois votre corps en ordre, c’est le temps de vous lancer. Il existe une foule de recettes maison sur internet et autant de cures toutes prêtes dans les boutiques spécialisées. Aucune de ces options ne travaillent de la même façon et elles ne seront sûrement pas toutes adaptées à vos besoins. Demandez à un naturopathe qualifié de vous conseiller. Informez-vous aussi sur les possibles réactions que votre corps pourrait avoir afin de ne pas être surpris.

Si vous prenez des médicaments ou si vous avez une condition de santé particulière, il est impératif de consulter votre médecin ou pharmacien avant d’entreprendre tout travail hépatique. Que ce soit une cure ou une alimentation stimulante, ne prenez pas de chance avec votre santé.

 

Une lecture sur le même sujet

La détox du corps, c’est nécessaire

_____________________________

1- Pollution environnementale pénétrée par les voies respiratoires. Molécules synthétiques absorbées par le système digestif. Résidus d’hormones suite au passage du cycle menstruel. Ensemble de microbes et de membres du système immunitaire après une infection. Ce ne sont que quelques exemples de déchets.

2- Le flot de la bile assure le transport des toxines solubilisées par le foie vers la sortie.

3- Le pamplemousse est contrindiqué avec certains médicaments, informez-vous à votre pharmacien.

Laisser un commentaire