Livraison express gratuite pour un temps limité sur commande de 75$ et plus*

Chroniques santé
Catégories
Ravivez votre libido

Ravivez votre libido

Par définition, la libido est la recherche instinctive du plaisir, particulièrement sexuel. En psychologie, on voit la libido comme une énergie faisant appel à l’instinct de vie et à l’instinct sexuel. On en comprend donc que la libido fait appel à trois critères majeurs : l’énergie, l’instinct et le plaisir. Pour y accéder, le corps doit être en équilibre. Bien qu’il y ait beaucoup de facteurs nuisibles au désir sexuel, généralement lorsque le corps est en équilibre, la libido est au rendez-vous. Ça donne un tout autre sens à l’expression ‘’quand l’appétit va, tout va’’ !

L’Homme (et la femme) est un animal 

Si on garde en tête que l’être humain est en fait un animal, le désir sexuel est ni plus ni moins l’instinct de survie de l’espèce. En période de reproduction, si la femelle se sent en péril, son corps empêchera la gestation. Il préservera plutôt son énergie pour trouver de la nourriture, un nouvel habitat ou quoique ce soit dont il a besoin pour assurer sa propre survie. 

En terme humain, c’est pareil. Ce sentiment de péril, nous le vivons aussi. C’est le stress ! En période de stress, une foule de processus métaboliques se déséquilibrent. Conséquences : baisse d’énergie, perte de contact avec nos instincts fondamentaux et diminution du plaisir. Stress contre libido, le stress l’emporte.

Les surrénales, siège de la gestion de stress

Les glandes surrénales sont grandement impliquées dans la gestion de stress en sécrétant le cortisol, l’hormone dite ‘’anti-stress’’. Si le stress est à court terme, il n’y a pas de problème. Le déséquilibre s’installe au moment où le stress devient chronique. Les surrénales sécrètent du cortisol en trop grande quantité provoquant un épuisement nerveux, une irritabilité, une perte de libido, etc. Aussi, comme tout doit être constamment en équilibre dans l’organisme, un surplus de cortisol amène inévitablement une diminution d’hormones sexuelles, nécessaires à la libido.

En plus de réduire directement la libido, le cortisol agit aussi sur le système limbique. Il s’agit de la zone principale du cerveau où sont gérées les émotions et le plaisir. Le cortisol amène une difficulté à se connecter avec ses émotions et à apprécier le plaisir. En perte de sentiment d’amour, de complicité, de passion et sans envie de plaisir, la libido sera profondément enfouie sous les couvertures. 

L’influençable thyroïde

La thyroïde est la toute petite glande nichée dans le cou. Si petite soit-elle, elle a une bien grande influence sur tout l’organisme. Lorsqu’elle est épuisée par un stress chronique, son activité ralentit. On assiste donc à une diminution de production d’énergie et d’hormones sexuelles. Pour ne nommer que ces conséquences.

Or, le stress n’est pas le seul facteur ayant une influence négative sur la glande thyroïde. Plusieurs facteurs de santé et d’hygiène de vie peuvent l’influencer. Par exemple, la cigarette, l’alcool, une mauvaise alimentation, une intoxication à certains métaux lourds, etc.

La mère de toute, l’hypothalamus

Logée au coeur du cerveau, l’hypothalamus régit les glandes de l’organisme. Ces à l’hypothalamus que se rendent les différents signaux et stimuli produits par le corps et son environnement pour ensuite les traduire en réactions diverses, via la sécrétion d’hormones.

Plus précisément, c’est l’hypothalamus qui gère le comportement sexuel et qui régule les réponses émotionnelles. Malheureusement, le système nerveux agit fortement au détriment de cette glande. Ce faisant, en période de stress, cette dernière ne parviendra pas à produire la montée du désir sexuel tant convoitée. 

Comment réanimer votre libido ?

Éliminer les facteurs de stress reste l’action la plus évidente, mais définitivement la plus difficile. Gérer sainement son stress est le défi d’une vie, surtout de nos jours. Pour y arriver plus facilement, l’activité physique est un excellent moyen. Parlez-en à un professionnel de la santé.

Il faut aussi penser à stimuler son énergie vitale avec une alimentation saine et vivante. En plus de revoir son assiette, boire de l’eau et dormir s’avèrent des techniques simples, mais trop souvent mises de côté. Finalement, quoi de plus agréable que de profiter de l’énergie la plus naturelle qui soit, celle du soleil. Été comme hiver, vous mettre le nez dehors rechargera vos piles.

Les baisses de libido peuvent être de diverses nature. Ici, il n’a été question que du stress et de l’énergie vitale. Mais il se peut que la source soit ailleurs. N’hésitez pas à en parler à quelqu’un de confiance comme un professionnel de la santé ou votre partenaire. 

Laisser un commentaire