Ménopause. Menstruations. Santé de la femme. Mère et fille. Suppléments santé. Produits naturels. Ostéoporose. Cycle menstruel. Alimentation saine. Hygiène de vie.

Les secrets d'une femme en santé

Entre les menstruations et la ménopause, la santé de la femme est tout sauf monotone! 

Être une femme, c'est merveilleux. Généralement, nous naissons avec le grand privilège d'un jour créer et donner la vie à l'être qui nous sera le plus cher parmi tous. Comme tout privilège ne vient pas gratuitement, notre corps travaille très fort jour après jour dans le but de se préparer à une éventuelle grossesse. 

Toutes ces tâches accomplies par l'organisme féminin ont un impact important sur la santé de la femme, ainsi que sur son bien-être. Plutôt que simplement subir la vague des changements, il est possible pour vous de prendre les choses en main et faire en sorte de comprendre votre corps et lui apporter un soutien précieux.

Il n'est jamais trop tôt ou trop tard pour commencer! 

Peu importe votre âge, c'est possible d'avoir un impact positif sur votre santé si vous le choisissez. Les résultats de saines habitudes de vie, même lorsque entrepris plus tard dans votre vie seront bienfaiteurs, c'est garanti. 

Bien sûr, plus vous commencez tôt, mieux ce sera, on ne se le cachera pas! Si vous êtes maman d'une jeune fille ou si vous remplissez un rôle de modèle pour des jeunes filles, enseignez la prévention. Expliquez en quoi une hygiène de vie saine favorise la santé et l'équilibre. Rappelez-vous comment vous vous sentiez à 10 ans, 15 ans... et vivez ensemble vos vies de femmes épanouies.

Le cycle menstruel, en bref

Si vous êtes âgées de 35 ans, vous avez eu vos règles environ 275 fois. Près de 400 fois si vous avez 45 ans. Mais comprenez-vous ce qui se passe dans votre corps durant les menstruations ? Et savez-vous à quel point votre corps travaille fort durant un cycle menstruel ?

Chaque mois, votre corps se prépare pour une éventuelle grossesse et ce, dès la puberté. Les hormones dites féminines, l'œstrogène et la progestérone, influencent non seulement les organes reproducteurs, mais aussi la température corporelle, les émotions, l'énergie, le sommeil... avec des fluctuations notables tout au long du mois.  

Le cycle menstruel débute au jour 1 des menstruations. C'est le moment où l'endomètre se détache de l'utérus. À ce moment, l'oestrogène et la progestérone sont à un taux plutôt bas et relativement stable tout au long des règles. 

Une fois les menstruations terminées, la paroi de l'utérus refait son nid afin de se préparer pour une possible grossesse. La progestérone reste basse et stable, mais l'oestrogène monte progressivement.

Puis vient l'ovulation, autour du 14e jour du cycle. L'ovule relâché est prêt à être fécondé. L'oestrogène est à son plus haut taux du mois. La température corporelle commence à monter et restera plus élevée jusqu'à la fin du cycle. 

Un peu avant le jour 21, l'oestrogène redescend et la progestérone monte. Au 21e jour, les deux hormones sont élevées. Le résultat de ces variations hormonales intenses et rapides provoquent une symphonie de manifestations émotionnelles et physiologiques. On l'appelle le SPM

S'il n'y a pas eu fécondation, le taux de progestérone, dont le rôle était de préserver l'ovule fécondé, redescend. C'est l'annonce du début imminent des règles.

Puis vient la ménopause

La ménopause est cette étape inévitable malheureusement trop souvent redoutée par les femmes. Non seulement elle marque le vieillissement, elle a surtout très mauvaise réputation. Bien que la ménopause ne soit certainement pas une maladie, elle vient avec son lot de manifestations qui peuvent être amoindris, voire même évités avec de saines habitudes de vie.

Quand survient la ménopause ?

Techniquement, la femme atteint la ménopause lorsqu'elle n'a pas eu de règles depuis environ un an et qu'elle ne peut plus concevoir d'enfant. Le corps enclenche la ménopause en sécrétant de moins en moins d'hormones. Ce cheminement peut durer quelques années.

En périménopause, lorsque la ménopause approche, les taux d'oestrogène et de progestérone commencent à diminuer et provoquent diverses manifestations, dont les fameuses chaleurs. Les menstruations changent et sont parfois imprévisibles. Le cycle peut être plus ou moins longs et les saignements plus ou moins abondants. Tout ceci est bien vague, mais chaque femme est très différente! 

Le stress et les sautes d'humeur peuvent aussi être des signes avant-coureurs de la ménopause. Rappelez-vous que les fluctuations hormonales provoquent de grandes vagues émotionnelles. Il en va de même lors de la ménopause.

Lorsque la marque d'une année complète sans menstruations est faite, la femme atteint la postménopause. La transition est terminée, mais vous et votre corps devez vous adapter à un nouveau rythme qui ne sera pas influencé par l'œstrogène et la progestérone.  

La prise de poids

La ménopause n'est pas responsable à elle seule de la prise de poids. Le vieillissement est aussi imputable. Les fluctuations hormonales de la ménopause, combinées à une envie moins grande de bouger pourraient provoquer l'accumulations de quelques kilos au fil du temps.

La masse osseuse

L'ostéoporose guette souvent les femmes ménopausées. Pourquoi ? En fait, plusieurs facteurs contribuent à la détérioration de la masse osseuse chez les femmes, notamment l'alimentation, le manque d'exercice, la cigarette. 

Le faible taux d'oestrogène est aussi un important élément déclencheur. Alors que celui-ci est inévitable, il est possible d'agir en prévention grâce à une saine hygiène de vie.

Saines habitudes de vie

Peu importe votre âge, dès la puberté votre corps n'est jamais stagnant. Maintenir votre équilibre en plein coeur des vagues est difficile, mais tellement bénéfique. Avec de saines habitudes de vie, vous aidez à limiter les manifestations menstruelles trop intenses, vous contribuez à une ménopause plus douce, vous supportez votre système immunitaire et vous favorisez grandement votre énergie au quotidien

L'alimentation

Une alimentation saine et variée vous permettra de nourrir votre corps adéquatement et lui fournir une foule de nutriments essentiels à son équilibre. Système hormonal, système immunitaire, masses musculaire et osseuse, énergie, maintien d'un poids optimal... tous les aspects de votre santé y trouveront leur compte.

L'alimentation pourra aussi grandement vous aider à maintenir un taux de fer adéquat. Les menstruations provoquent une perte de sang, donc une perte de fer. Les aliments riches en fer comprennent entre autre la viande, les œufs et les légumes verts à feuilles.

L'exercice physique

Rester active tout au long de votre vie vous permettra d'entretenir une bonne masse musculaire, ainsi qu'une bonne masse osseuse. Un fois rendue à la ménopause, vous risquez d'être moins happée par la baisse d'énergie et vous prévenez l'ostéoporose et la prise de poids.

De plus, l'exercice physique est un excellent moyen de gérer son stress et ses émotions. Gare aux fluctuations hormonales, elles ont tendance à jouer avec vos performances physiques, tant musculaires que cardiovasculaires. Écoutez votre corps!

Les suppléments santé

Plusieurs produits naturels peuvent s’avérer d’un précieux secours en cas de règles difficiles ou de manifestations intenses lors de la ménopause. Certains favorisent la gestion de stress, d'autres l'équilibre hormonal ou le sommeil. 

Les compléments alimentaires de vitamines et minéraux spécifiquement formulés pour les femmes pourraient eux aussi être très bénéfiques en favorisant la nutrition complète de votre organisme, sans oublier le taux de fer et la santé des os. 

 

Contribuez à votre santé

La prévention demande toujours un petit effort supplémentaire, mais elle amène sans aucun doute des effets positifs. En privilégiant de saines habitudes de vie, en écoutant votre et en comprenant ses besoins vous contribuez à votre santé à long terme, mais aussi à votre bien-être quotidien. 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.