Livraison express gratuite pour un temps limité sur commande de 75$ et plus*

Chroniques santé
Catégories
Comment rendre votre café plus écolo ?

Comment rendre votre café plus écolo ?

Il se boit beaucoup de café quotidiennement. C’est notre manière de se réveiller. Notre petit coup de pouce d’après-midi. Plusieurs le consomme pour le réconfort. On le boit pour se réchauffer l’hiver et se refroidir l’été. Il y a tant de raisons de le consommer.

Saviez-vous que le café, sa production et sa consommation,  a un réel impact négatif sur l’environnement ?

Parmi les nombreuses manières de préparer et boire son café, aucune n’est parfaite. Mais il y a des façons d’améliorer l’empreinte de votre prise de caféine quotidienne…

Le produire à la maison

Avez-vous déjà analyser le processus de transformation que vous faites de vos grains moulus à la maison ? Chacun des appareils populaires ont leurs avantages et inconvénients.

La cafetière filtre

Elle consomme peu d’énergie. La quantité de café et d’eau requise est exactement celle dont on a besoin. Si on fait un effort, le café résiduel et le filtre peuvent être composter. On peut même aller plus loin en choisissant un filtre réutilisable ou en utilisant les petits grains en guise d’exfolient pour le corps.

Jusqu’ici tout semble parfait. Or, le problème avec une cafetière est la quantité de café qu’elle produit. Généralement, les utilisateurs de cet appareil produisent 12 tasses de café pour avoir une meilleure infusion et n’en boivent qu’une partie. Résultat, gaspillage de grains, d’eau et d’électricité.

L’Espresso

On aime ce type d’infusion parce qu’il nécessite peu de grains de café et une quantité exacte d’eau. Aussi, aucun filtre nécéssaire. Le café est infusé rapidement et donne le nombre de tasses souhaité.

Par contre, ce type de machine requiert une grande quantité d’électricité pour fonctionner.

Le café à dosettes uniques

Elle sont souvent pointées du doigt, prétextant la consommation de plastique. Mais est-ce vraiment le cas ? La dosette consomme la bonne quantité d’eau et une quantité minimale et exacte de grains de café. De plus, son fonctionnement demande peu d’énergie.

Je ne vous apprends rien en vous disant que l’envers négatif est cette fameuse petite coupe de plastique. Bien que maintenant certaines compagnies font l’effort d’offrir des dosettes en plastique 100% recyclable, la théorie est beaucoup plus encourageante que la réalité.

D’abord, pour être recyclable, une fois utilisée la coupe doit être vidée de son café et la pellicule d’aluminium doit aussi être retirée. Ce qui n’est pas toujours fait à la maison.

Puis, même si le consommateur se donne la peine de bien faire les étapes pour rendre le recyclage possible, le sort de la coupe dépend aussi des centres de tri. Malheureusement, la coupe se retrouvera trop souvent dans un site d’enfouissement.

Selon le choix du consommateur, certaines compagnies offrent la possibilité de rapporter les dosettes utilisées pour être récupérées. Aussi, certaines autres entreprises proposent des coupes compostables. À savoir maintenant, si ce choix de café plait au goût et au porte-feuille !

Les certifications

La production de café un grand impact environnemental, mais aussi un grand impact social. Choisir son café devrait être basé non seulement sur le goût, mais aussi sur ses certifications. Plusieurs sont représentées sur le marché.

Rainforest Alliance Certified

Cette certification assure une production agricole qui respecte l’environnement. Elle est moins coûteuse et moins exigeantes que les certifications biologiques. Cette certification tient plus ou moins compte de l’aspect social de l’agriculture du café.

Fairtrade

La certification équitable, elle, tient compte principalement de l’aspect social. En optant pour un café Fairtrade, on s’assure que le fermier travaille dans de bonnes conditions, reçoit un salaire juste et que les avancements agricoles sont rendus possibles pour une production plus rentable et plus écologique.

Certifications biologiques

Elles sont coûteuses et sévères pour l’agriculteur. Par contre, elles assurent une excellente protection de l’environnement et sanctionne l’utilisation de matières chimiques dans le processus de culture. Le prix en vaut la peine, si vous voulez mon avis !

Aucune solution purement écolo, sauf…

Au final, on se rend compte qu’il n’y a pas de solution entièrement gagnante, sauf une. L’arrêt ! Étant moi même une bonne consommatrice de café, je ne crois pas que cette alternative soit la plus envisageable. Je crois plutôt que chaque consommateur doit trouver sa propre façon de consommer son café plus écologiquement. Arrêter de le gaspiller. Le composter. Réduire la quantité consommer. L’acheter bio et équitable. Utiliser sa propre tasse s’il provient de resto. À vous maintenant d’y réfléchir et de faire une différence.

À La Moisson, nous vous offrons une grande sélection de café en vrac ou en sac. Tous sont biologiques et équitables. Nous avons même des dosettes compostables ! Certain que vous y trouverez votre nouveau partenaire matinal préféré !

Vous pouvez aussi faire votre choix en ligne.

Article inspiré du reportage de l’émission L’Épicerie.

Laisser un commentaire